Un peu de ma vie...

Hello, me voilà avec mon petit soucis à l’œil… ce qui me pousse à creuser dans ce sens, revenir à la psychosomatique, refaire un body scan pour détecter les tensions négligées et m’informer sur le problème. Une fois que j'aurais découvert le fond de mon problème à l'œil (je suis la ligne 1, je creuse #DesignHumain), je vais vous le partager (ligne 5).

Et je veux dans ce post parler un peu de moi et de ce qui me drive dans mes recherches et créations.

Je suis une fille comme vous toutes, qui a ses problèmes, frustrations et insatisfactions… mais qui a aussi ses victoires, sa perseverance hors du commun et son optimisme.

J’ai eu une enfance chamboulée, c’est le cas de le dire, ce qui m’a amené au #développementpersonnel très tôt, car je voulais changer ma vie, mon être, mon karma, j’étais révoltée contre mon impuissance d’enfant et je voulais surtout trouver un moyen d’aller mieux et de réaliser mes rêves. Je rêvais déjà grand en étant petite.

À l’âge de 8-9 ans j’ai épluché toute la bibliothèque de mes parents dans l’espoir de trouver les livres qu´ils suivent pour mon éducation. J’étais persuadée que certains de leurs décisions sont motivées par les écrits et voulais absolument les trouver🤣 Je ne les ai pas trouvé, mais l’amour de lire m'est venu, j’ai commencé à lire des livres ésotériques, psychologiques et philosophiques trouvés sur ces mêmes étagères. Mon mental d’enfant ne pouvait bien sûr pas tout comprendre mais il y avait un truc que je pouvais déjà faire: c’est #FAIRE, oui, chaque exercice lu dans un de ces livres était pratiqué des dizaines et des centaines de fois jusqu'à voir des résultats, chaque technique était testée. Toutes les idées qui me semblaient importantes étaient recopiées dans des classeurs et cahiers spéciaux. Les mudras étaient pratiquées en cours et les exercices de respiration sous l’emprise d’alcool entre les copines pour arriver à des états de conscience modifiées. Oui, je n’en suis pas fière du tout… mais on faisait comme on pouvait.

À l’âge de 13 ans j’ai réussi ma première matérialisation d’objet avec succès (c’est juste incroyable) est c’est un sujet d’un autre post, si vous voulez je vous le raconte aussi?

Comme j’étais un enfant « compliqué » selon les dites de mes parents, on m’inscrivait à des masterclass d’art thérapie, de yoga, et à d’autres méthodes pour m’aider à canaliser mon agressivité envers mes parents, mon entêtement, ma créativité…; ma mère m’amenait avec elle à beaucoup de ses retraites spirituelles, dont un dans les monts d’Altai dont je me souviens comme si c’était hier car c’était ma première expérience transcendante et deux jours après j’ai eu ma chute du cheval avec la selle que j’avais mal fixée, mais je m’étais sortie sans séquelles…

Ce qui a était considéré comme un miracle aussi. Lors de cette chute je me suis retrouvée entre les jambes du cheval avec la selle (les sangles n’étaient pas serrées et la selle a glissée sur le ventre du cheval), j’ai vu pour la première fois ce monde au ralenti… (comme dans le film "Le Guerrier pacifique") tandis que le cheval était au galop, j’ai vu sa jambe s’approcher de ma tête et j’ai juste tourné la tête pour ne pas me la prendre dans le visage. Le cheval s’est vite arrêté par lui même. Il faut dire que j’ai fais de la voltige équestre pendant des années avant… bizarre comme une réponse d’un générateur nous fait acquérir des expériences qui peuvent nous sauver la vie… Il suffit de suivre ses envies intérieures pour se trouver à chaque fois au bon moment et au bon endroit.


Le cheval s’est vite arrêté et m’a mère me dit qu’elle était certaine qu’il allait me marchait dessus avec ses jambes arrières mais non. Je n'ai pas vraiment réalisé ce qui m'était arrivé du point de vue de ma mère, j'avais plutôt vécu une expérience hors du commun avec le ralentissement de tout univers, c'étaient des images merveilleuses qui me sont apparues. J’ai donc remis la selle à sa place et resserré les sangles et tout de suite remontée sur le cheval. Je savais désormais ce que c’est ICI ET MAINTENANT avant même entendre parler de ce terme. J’ai vécu cet état pendant la chute. Dans ce « ici et maintenant » la notion du temps est relative et vous voyez/entendez chaque détail comme si vous regardiez un film au ralenti (encore un sujet d’un autre post)…

Je m'arrête là pour aujourd'hui. J’ai comme d’hab dépassée la limite des mots d’insta... J’ai commencé à vous parler de moi pour vous dire que ce que je créer et ce que je transmets (formations, master class, webinaires) c’est le résultat de ce qui m’a aidé à l’époque, ce qui m'a permis d’aller mieux, de réussir, de me comprendre, d’être épanouie…


Et comme je disais dans la dernière vidéo sur 2027: le développement personnel se fait à 360°, ce n’est pas que du HD ou que du yoga mais celui-ci doit être inscrit dans un ensemble qui travaillera votre corps, esprit, mental…

Love

Je continue à raconter mes histoires de vie?

22 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout